banniere
.: UNE REDACTION .: DES EXPOSITIONS .: UNE LISTE DE DIFFUSION .: DES EXPERTS .: DES ARCHIVES
moteur moteur de recherches PREFIGURATIONS   effectuez un RECHERCHE par mot-clés
sommaire
EDITO
Le festival

Si nous vivons toujours plus nombreux en ville aujourd’hui, la ville, elle-même, nous est de plus en plus étrangère, disparaissant du regard à force de vitesse, de familiarité ou de banalité. L’Essonne en est un exemple frappant : territoire de passage, banlieue de la banlieue, elle souffre d’un manque d’images et de représentations.
Ce premier festival propose à chacun de s'approprier un peu plus le territoire (le nord et le sud) et de (re)découvrir la ville (Brétigny, Ris-Orangis, Chamarande, Evry, Etampes) à travers des rencontres artistes-public et un dialogue arts et cinéma. Il présente des oeuvres et des écrits, émergeant de ces réflexions croisées sur le paysage urbain.

Première édition : la flânerie

Depuis son invention au XIXe siècle, la flânerie est irrémédiablement liée à la ville.
La ville induit la flânerie, la flânerie pourrait-elle influencer le regard sur la ville ? Plus encore, peut-on flâner en banlieue ? Une réponse en images et en rencontres.

 
Vendredi 7 SEPTEMBRE 19H PEINTURE / CINEMA
Les tempos de la ville . à 19h00

Exposition du 7 septembre au 5 octobre. Hall de l'hôtel de ville, EVRY - entrée libre.

Franck Senaud montre que la vie urbaine ne s'arrête jamais : ses toiles de très grand format (2m par 2m) exposées ici représentent une vue d’Evry à des heures différentes : 7h, 10h, 13h, 15h, 18h, 21h, 00h.
La durée de la flânerie apporte paradoxalement le changement dans la représentation picturale de la ville.

 
Recherche Susan désespérément (DESPERATLY SEEKING SUSAN)
Film de Susan Seidelman (1985)

Salle du conseil, Hôtel de Ville, EVRY
20h30 - Durée : 1h43 - entrée libre.

La ville des années 80 : on s'y rencontre, le Port Authority Bus Terminal voit ses consignes transformées en dressing par la pop Madonna et on y travaille au Bleeker Street Cinema. Le film est imprégné de tous ces lieux de tournages et possède un look typique du downtown new-yorkais, coloré et énergique. « La ville elle-même se fait son cinéma et possède une force qui m'inspire. »


   
 
"PROJET 8.8"

« Le temps de la ville interprété sur 8 toiles de 2m sur 2: 7h, 10h, 13h, 16h, 19h, 22h, 01h; 7 lieux à 7 heures de la journée qui s'enchainent, s'emmêlent et forment le tissu d'une ville. Le travail du peintre F.SENAUD photographié étape par étapes depuis juin 2006...
diaporama >>Episode 1. La totalité de "cathédrale19h" (encre, huile/toile ). 020707.
diaporama >>Episode 2. Toile7 "JulesVallès01h" à partir d'une photo d'ambiance.
diaporama >>Episode 3. Toile 6 "GareVillage22h" les contrastes de la nuit qui arrive.
diaporama >>Episode 4. Travail à l'encre et pinceau à plat de la toile 1 "EcoleMaurios07h".
diaporama >>Episode 5. Petite mise en place au crayon et encrage en gamme de gris à l'encre de la toile 2 "Facdesmétiers10h".
diaporama >>Episode 6. Esquisse partie gauche de la double toile 4/5 "EpinettesSarfati16h". Encres
diaporama >>Episode 7. Work in progress de la partie droite de la double toile 4/5 "EpinettesSarfati16h" par la talentueuse D.SUCHEYRE. Dessin à l'encre vertical et couleurs explosives pour jouer avec ce manège architectural.
 
Entretien avec Cyril Hurel
Poe inventeur de la flanerie

Sur la base de cette refondation moderne du flâneur (...), naît chez Poe la figure du détective. Sa mission héroïque et pédagogique est d'enseigner une méthode au lecteur. Il est modèle rationnel de bonne perception. Il dit comment observer et interpréter la réalité, en insistant sur la nécessité d'une distance critique vis à vis de celle-ci. Le détective n'est cela dit au final, tout comme le flâneur de l'homme des foules, qu'une illusion suspecte...

lire >> Lire l'entretien avec Cyril HUREL, plasticien, thésard. Une rencontre avant le débat du 18 septembre...
 
Le programme détaillé du festival Ville&toiles
cliquer sur la vignette
 

1er FESTIVAL VILLES ET TOILES - la flânerie

La flânerie une invention moderne
Inventée au XIXe siècle avec la modernité et le développement des grandes métropoles, la flânerie a transformé la vision de la ville chez certains artistes précurseurs et a ainsi contribué à renouveler la littérature (Poe et Baudelaire), la peinture (Munch) ou encore la photographie (Atget).

La flânerie au cinéma, un regard capital

Liée à l'invention du flâneur au XIXe siècle, Paris devient, dans les années 1950, le décor extraordinaire des cinéastes flâneurs de la Nouvelle Vague (Varda, Rohmer) qui privilégient les tournages en extérieur, caméra à l'épaule.
Les villes offrent en effet de multiples possibilités de parcours (Fellini, Sternberg, Watkins), d’attentes, de recherches ou de retrouvailles entre des acteurs littéralement « baladés » par les réalisateurs (Wong Kar-Wai, Siegfried, Sedeilman).

La flânerie, un stimulus créateur
Cent ans après son invention, la flânerie est plus que jamais une démarche artistique qui permet à l’artiste de découvrir l’espace urbain sous d’autres angles - graphique (Vier5, Sucheyre), pictural (Senaud), musical (Plessis) - grâce aux jeux du hasard, de la durée et déplacement corporel.
L’artiste accepte de se perdre volontairement dans un jeu de rêveries et de réel mélangés.

<< Télécharger le programme ici

<< Télécharger l'affiche ici

 
 
Les intervenants
Un mélange de regardeurs du fait ville

Laurent Bony
Architecte-conseil au CAUE 91 (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement), urbaniste, il enseigne à l’École nationale d’architecture de Paris-La-Villette (UP6).

Aude Garnerin
Archiviste et artiste, elle cherche à concilier nouvelles technologies, patrimoine et démarche artistique.

Cyril Hurel
Artiste, membre du groupe « Continuum de Ville » (interventions au Havre, à Singapour et à La Défense), doctorant en Esthétique à Paris 1, il s’intéresse à I’imaginaire photographique et à l’imaginaire urbain.

Thierry Paquot
Philosophe, professeur (Institut d'urbanisme de Paris, Paris XII-Val-de-Marne), responsable scientifique du programme « La Forme d'une ville » au Forum des images à Paris, il est éditeur de la revue « Urbanisme » et producteur de « Côté ville » sur France-Culture dans « Métropolitains » de François Chaslin.

Adrien Plessis
Batteur, il joue dans plusieurs formations de jazz, en Essonne et à Paris.

Franck Senaud
Peintre, docteur en sciences de l'art et professeur d'histoire de l'art et des idées, il vit à Evry et consacre actuellement sa recherche esthétique à la ville et à ses transformations.

Serge Renko
Comédien, il a joué dans les films : « Cortex » (Boukhrief), « Triple Agent » et « Les Amours d’Astrée et Celadon » (Rohmer), « Saltimbank » (Biette), « Lou n'a pas dit non » (Mieville), « Les travaux et les jours » (Riboulet) et « Sept en attente » (Etchégaray).

Dahliette Sucheyre
Photographe professionnelle, elle a à son actif plus de 60 000 clichés d’architecture (Pei, Castro, Chemetov, Portzamparc, Gaudin, Lion, Macary, Sarfati, Tange, Vasconi…), patrimoine, paysage, industrie, monde du travail, spectacle… Son oeuvre a fait l’objet de plusieurs publications et expositions (Centre Pompidou, IFA…).

Jacques Very
Ancien professeur d'arts plastiques au lycée de Corbeil-Essonnes, il est co-auteur de « Soleil » avec Hubert Reeves et Eliane Dauphin-Lemièrre.

Vier5
Cette agence graphique, créée par les designers Marco Fiedler et Achim Reichert, conçoit des identités visuelles inspirées de signes urbains (CAC de Bretigny, Musée de Francfort, Documenta 12 de Kassel) et édite une revue de mode « FairyTale » et une ligne de vêtements.

   
 
Les lieux
5 villes du nord au sur de l'Essonne


Bretigny-sur-Orge

Ciné 220
3, rue Anatole France - 91220 BRETIGNY SUR ORGE
01 60 84 11 45 - www.cine220.com

Centre d’Art Contemporain
Espace Jules Verne - rue Henri Douard - 91220 BRETIGNY-SUR-ORGE
01 60 85 20 76 - www.cacbretigny.com

Chamarande

Centre d’art contemporain et Archives départementales
Domaine départemental - rue du Commandant Arnoux - 91730 CHAMARANDE
01 60 82 52 01 -www.essonne.fr

Etampes

Cinetampes
Place Geoffroy Saint-Hilaire - 91150 ETAMPES
01 69 92 69 14 - cinetampes@communaute-communes-etampois.fr

Evry

Hôtel de ville
Place des Droits de l'Homme - 91000 EVRY
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h sans interruption, le jeudi de 9h à 19h30, le samedi de 9h à 12h
www.mairie-evry.fr

Maison départementale de l’Habitat - CAUE
1, boulevard de l’Ecoute s’il pleut - 91000 Evry
Ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 sauf lundi et jeudi matins
01 60 87 18 70 - www.caue91.asso.fr

Hôtel du département
Boulevard de France, 91000 EVRY
01 60 91 91 91

Ris-Orangis

Cinéma Les Cinoches
1, allée Jean Wiener - 91130 Ris-Orangis
01 69 02 72 72 - www.agglo-evry.fr

   
 
LE SITE A VOIR

FLANERIE ARTISTIQUE EN ITALIE • Vent léger sur Parme

Quand on parle de ville et d'urbain, on ne s'attend pas à trouver Parme, l'italienne calme, colorée, romanesque, gourmande. Découverte en compagnie du romancier espagnol Enrique Vila-Matas.

Renée Gil et Franck Senaud

 

>> Une chronique d'El PAis reprise dans Courrier International, un regard doux sur Parme.
LES BELLES ARCHIVES DE PREFIGURATIONS

Il y a un lointain ancêtre à la flânerie d'aujourd'hui: la première promenade toute en image commentée par l'architecte JP.Bourdeleau (F.Senaud en sherpa) dans les Pyramides en 2002...
>>Un architecte aux Pyramides Prefigurations n°6
 
obs_petite LA VILLE, le paysage qu'elle crée n'est pas qu'un lieu,
elle recèle l'énergie qui l'a conçue,
celle qui lui donne son équilibre de représentation et se maintiendra sous ses transformations.
voici le lien
 
 
PARTENAIRES
Maison de Banlieue
et de
l'Architecture
Festival de film de femmes de Créteil Ville d'Evry Musée des Années 30 Studio Declic Musée Critique de la Sorbonne
Conseil Général
Syndicat national des auteurs et diffuseurs d'images Collectif Jeune cinéma
SR
Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendu proscrite.
Analyse d'audience