banniere
.: UNE REDACTION .: DES EXPOSITIONS .: UNE LISTE DE DIFFUSION .: DES EXPERTS .: DES ARCHIVES
moteur moteur de recherches PREFIGURATIONS   effectuez un RECHERCHE par mot-clés
 
EDITO 36

Le flou est-il une forme ? D'un mépris apparent pour le défaut de la représentation (l'évidence est claire et distincte prétendent certains, c'est l'erreur qui est confuse), d'une manipulation de la prise de vue physique (mouvement, exposition de lumière, distance focale inadaptée), il est devenu il y a longtemps, comme un contrepoint, une recherche en photo (Sucheyre), peinture (Soluto) et cinéma expérimental (Lepine). Il apparaît comme une faculté de l'imagination de celui qui regarde (dossier "L'art de persuader"), il n'est plus l'autre du net.

Aujourd'hui peut-il être théorisé ? C'est le pari du jeune chercheur Bidhan Jacobs. D'un inventaire de ses formes, se dégage des figures (tiens..tiens..) qui sont autant de pistes fructueuses pour le regard sur la représentation que prefigurations défend. Le flou, essence de l'art.

FS

 

REVUE 36
EXPOSITIONS
PREFIGURactions
LE SITE A VOIR
LES BELLES ARCHIVES DE PREFIGURATIONS
OBSERVATOIRE DU PAYSAGE URBAIN

 
 
Le flou, une image plus que certaine
Le jeu avec le flou permettrait une distinction entre cinéma et cinéma expérimental .Le regard d'un de ses spécialistes.
lire >> Lire le texte de Cedric LEPINE, critique ...
 
Pour une théorie du flou au cinéma

La notion de flou peine à se dégager de certaines de ses manifestations résultant d’intentions codifiées (flou artistique, flou d’état subjectif, de transition narrative), qui, devenues des standards, ne gênent pas la vision du spectateur1. Aucun ouvrage et peu d’articles ont été écrits sur le flou.(...)

Une telle affirmation ne peut que provoquer une série de questions : pourquoi ? Comment expliciter au travers de lois claires et précises un objet si indéterminé ? Une théorie sur le flou serait-elle même une théorie ? Quelle méthodologie adopter ? Quelles conséquences une telle recherche entraîne t-elle ? Pour quels bénéfices ? Nous nous proposons de répondre aussi clairement que possible à toutes ces questions légitimes, en l’état actuel de nos réflexions et de nos recherches.

lire >> Lire le texte de Bidhan JACOBS, doctorant en études cinématographiques,
Université Paris I – Panthéon Sorbonne. ...
>> Télécharger le texte de Bidhan JACOBS ...
  • Le flou comme défection vs. le flou comme forme plastique
  • Une figure du flou vs. la figure du flou
  • Les materiaux de la theorie : le protocole de recherche
  • La labilité du flou : problématique et hypothèses
  • Une vision historique catégorielle du flou : classer les dimensions de l’indéterminé
  • La mise en œuvre technique du flou : vers des catégories de gestes expérimentaux radicaux
  • Le flou comme invention formelle débridée : vers des catégories de formes plastiques radicales
 
EXPOSITION
Le flou comme faculté de l'imagination
"Pour les photos urbaines c'est un flou de déambulation qui apparaît parfois comme un effet de zoom: je tiens à l'effet de mystère et de questionnement du spectateur"
lire >> Lire la suite de l'entretien avec Dalhiette Sucheyre, photographe...
>> Voir le diaporama de Dalhiette Sucheyre, photographe...
EXPOSITION
Le flou, l'autre du net

Soluto travaille sur sa mémoire visuelle, affective et sur celle qu'il se fabrique par des photos qui ne sont pas les siennes. Le flou semble ici convoquer en évoquant.

"Je suis très heureux que vous choisissiez les portraits car d’ordinaire l’accent se fait surtout sur mes paysages urbains."

lire >> Lire l'entretien avec Soluto, peintre ...
>> Voir le diaporama des portraits de Soluto, peintre ...
 
PREFIGUR'Actions
 
PARIS PHOTO
Un premier coup d'oeil sur la présentation du catalogue de Paris Photo à la recherche de flous ne nous montre que des images chinoises ou un net retour au pictorialisme: serait-ce une double esthétisation rassurante en ces temps incertains ? Notre enquête sur place.

Du 15 au 18 novembre 2007

Caroussel du Louvre, Paris

>> Voir le site

 
9e FESTIVAL DES CINEMAS DIFFERENTS DE PARIS
Du 4 au 9 décembre 2007

à l’Archipel et à Mains d’Oeuvres
17 bd de Strasbourg 75010 Paris
1, rue Charles Garnier 93 400 Saint-Ouen

>>Renseignements Mains d’Oeuvres (atelier 11) 1 rue Charles Garnier 93 400 Saint Ouen
Tél/fax : +33 (0)1 40 11 84 47
lire >>Télécharger le communiqué de presse
   
 
 
LE SITE A VOIR

Le site du CNDP, en parcourant l'histoire de la photographie, s'arrête sur des flous mythiques et creuse quelques pistes autour de l'analyse de l'image:

".. L’effet de flou
Il peut renvoyer aux conditions de la prise de vue, à l’histoire vivante en train de se faire, prise sur le vif, faire référence au métier de reporter. Le flou devient rapidement la signature esthétique du photojournalisme, comme si la valeur émotionnelle, celle de l’événement vécu, prévalait sur la valeur esthétique. Ce parti pris anti-esthétique correspond à une éthique nouvelle de la profession..."

 

Renée Gil et Franck Senaud

 

>>Retrouvez une petite histoire de la photo sur le site du CNDP: l'expertise sans la lourdeur des experts !
LES BELLES ARCHIVES DE PREFIGURATIONS

"L'ART DE PERSUADER "

La persuasion a toujours retenu les réflexions sur l'art de la comédie et celui des discours (réthorique): d'Aristote vient cette idée de penser un art par l'effet qu'il produit. Procédé repris par l'art lui même (jeu littéraire de Truman Capote, application statistique de Kofidis, vraisemblable de la poésie, d'Aristote ou de la marqueterie !).

Notre propos dans ce numéro : la figuration est un art de persuader.

on en parlait déjà en 2001 !
F. S

>>Retrouvez le dossier L'ART DE PERSUADER du numéro 2 "LE VRAISEMBLABLE"
 
OBSERVATOIRE DU PAYSAGE URBAIN
obs_petite LA VILLE, le paysage qu'elle crée n'est pas qu'un lieu,
elle recèle l'énergie qui l'a conçue,
celle qui lui donne son équilibre de représentation et se maintiendra sous ses transformations.
voici le lien
obs_petite Ces 10 propositions cherchent à interpeller ceux qui vivent, aiment, regardent l'art et la ville et ce qui les réunit. Propositions très concrètes, faites pour être volées, modifiées, enrichies d'expériences vivantes, de documents existants, faites pour être reprise sans modestie.
PARTENAIRES
Maison de Banlieue
et de
l'Architecture
Festival de film de femmes de Créteil Ville d'Evry Musée des Années 30 Studio Declic Musée Critique de la Sorbonne
Conseil Général
Syndicat national des auteurs et diffuseurs d'images Collectif Jeune cinéma
 
Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendu proscrite.
Analyse d'audience