banniere
.: UNE REDACTION .: DES EXPOSITIONS .: UNE LISTE DE DIFFUSION .: DES EXPERTS .: DES ARCHIVES
moteur moteur de recherches PREFIGURATIONS   effectuez un RECHERCHE par mot-clés
EDITO 38

Allons-nous vivre pour toujours sur ces territoires de Monopoly: carrés, décolorés, alignés ? Quel paysage cette architecture minoritaire fabrique-t-elle ? Car il est simple de la rejeter comme informe, créatrice de séparation plus que de lien avec la ville, elle est aimée, choisie et.. majoritaire. Prefigurations choisit de s'attaquer à un autre tabou esthétique ("pavillon" n'est pas une clé de recherche dans les bases de données architecturales, ça ne vous pose pas de problème pour 80% de la construction française ?): MON CHEZ MOI.

Chez nous donc, c'est Jean Philippe GODIN, architecte qui s'incline devant ce "monde" qu'est la maison individuelle et le photographe Gaël CLARIANA qui présente son magnifique travail "Residence principale" autour d'Amiens.

Une réflexion sur la place de la maison se retrouve dans notre premier Café-Ville "Rehabiter en Centre ville" où dialogueront Lisa KUCHEL (qui le constate en Allemagne - Francfort, Berlin- fortement) et l'urbaniste Pascal DE MAUPEOU (qui a construit de 1970 à 1990 des quartiers d'Evry), l'Allemagne-la France, la ville d'hier et de demain.

L'enquête américaine de Stephane DEGOUTIN rapprochée de certains DysneyWorld par Bernard PRINGUET nous donne le plaisir de l'inviter à présenter un film de son choix sur Los Angeles. Ce qu'il dit de nous et de nos redoutables paysages intérieurs.

 

Franck SENAUD

 

REVUE 38
EXPOSITIONS
PREFIGURactions
LE SITE A VOIR
ARCHIVES DE PREFIGURATIONS
OBSERVATOIRE DU PAYSAGE URBAIN

MANIFESTE POUR UN ART URBAIN

 

 

obs_petite

Ces 10 propositions cherchent à interpeller ceux qui vivent, aiment, regardent l'art et la ville et ce qui les réunit. Propositions très concrètes, faites pour être volées, modifiées, enrichies d'expériences vivantes, de documents existants, faites pour être reprise sans modestie.

 
Lotissement, la vie rêvée.
lotissement "Vu de là où je me trouve, le lotissement n'offre aucune prise à la critique, c'est l'arme absolue d'appauvrissement du territoire.
En effet, quoique l'on dise, quoique l'on pense, le lotissement est inattaquable. Cette parfaite machine de guerre commerciale répond aux attentes d'une majorité de français".
   
lire >> Lire l'article de Jean Philippe GODIN, architecte.
XXI°s. gated communities, et mythes.
prisonniers

Bernard PRINGUET lit l'essai de Degoutin et revient sur la construction image-histoire que contiennent ces communautés.

"La «Gated », produit marketting étudié pour une implantation localisée adapté à une population précise, retrouvant ses mythes, un passé (village), une forme de ségrégation acceptable («politiquement correcte») : une certaine idée de qualité de la vie et de bonne image de soi.


Dans le livre, S. Degoutin fait de nombreuses références à l’esprit des pionniers, au rêve américain à trouver le paradis, le salut. Ce grand moteur que l’on retrouve souvent au cœur même des films américains et qui se trouvent par leurs décors parfois cité par notre auteur, nous montrent le caractère dynamique de cette dimension quand il s’agit de parler des Gated, de les expliquer, de les comprendre".

   
lire >> Lire la suite....
 
La fin d'une vision urbanistique universelle? Entretien avec S.DEGOUTIN

"L'architecture des gated communities est similaire à celle des banlieues américaines, elle n'hésite pas à puiser dans le néotraditionnalisme et dans les références diverses (hispanique, italien, français...) qui peuvent donner du chic aux maisons. Il y a sans aucun doute une "réassurance" par le recours à des modèles du passé (le mot est de Karal Ann Marling, elle l'emploie à propos de l'architecture des parcs à thèmes)...

lire >> Lire la suite de l'interview...
 
EXPOSITION
clariana GAEL CLARIANA Edification

Une partie de la série "Edification" par ce photographe passionnant qui scrute sa région d'Amiens. Une vraie découverte.

ciaporama >> Voir le diaporama
 
PREFIGUR'Actions
CAFE DE LA VILLE NOUVELLE Mardi 25 mars 2008 18-20h Maison Départementale de l’Habitat Évry
Les Universités de la Ville et de l'Urbanité invitent les associations "Mémoire de la Ville Nouvelle" et "Prefigurations" pour leur 1er CAFE DE LA VILLE NOUVELLE
café

"Re-habiter en Centre Ville. Paris, Evry, Nantes, Lyon"

Deux spécialistes dialoguent des problématiques de la Ville d'hier et de demain: Lisa Küchel (Ingénieur diplômée en architecture et urbanisme de Stuttgart, projet de recherche interuniversitaire sur l‘habitat en ville en Europe) étudie, en France, les solutions architecturales d'habitats urbains, depuis qu'elle a constaté une forte tendance, en Allemagne, à ré-habiter dans les centre-villes.
Pascal De Maupeou (architecte, urbaniste) connaît cette question: il y a travaillé en construisant, dès 1975, les quartiers de Epinettes et Aunettes d'Evry.

Gratuit

Maison Départementale de l’Habitat
1 Boulevard de l’Ecoute s’il pleut 91000 Évry.
Renseignements au 01 60 87 18 70

Jouez

Télécharger le pdf de l'invitation

VILLES ET TOILES Vendredi 18 Avril 2008 20h30. Cine 220. Bretigny
LOS ANGELES et
"American Beauty" de Sam MENDES

STEPHANE DEGOUTIN vous présente LOS ANGELES et
"American Beauty" de Sam MENDES (avec Kevin SPACEY) (Oscars du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original, meilleur acteur et meilleure photographie; Golden Globes du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario original)

puis débat sur ce film "car il donne une vision critique, féroce et drôle, de l'environnement suburbain de Los Angeles".

Le Vendredi 18 Avril 2008 20h30. Cine 220. Bretigny


Jouez

DEUX PLACES A GAGNER à l'occasion du lancement de ce nouveau cycle de soirées à Bretigny en nous donnant votre nom et type de logement (yapas de piège !)

 
LE SITE A VOIR

"Si la gauche n’aime pas le pavillon, celui-ci le lui rend bien: les zones périurbaines ont fourni le gros des abstentionnistes et des électeurs protestataires qui ont fait défaut à Lionel Jospin en 2002, et une large part des bataillons qui ont élu Nicolas Sarkozy en 2007. La gauche doit en partie sa défaite de n’avoir pas su comprendre les désirs que le pavillon cristallise. C’est aussi son point de mire : il y a là un double chantier pour la gauche à venir.."

Et plus loin: "loin d’un simple mimétisme petit-bourgeois, il se pourrait fort que les pavillons constituent, pour ceux qui y vivent et pour ceux qui en rêvent, la marque symbolique et pratique d’une aspiration à réussir sa vie — l’un des laboratoires d’un individualisme populaire que la gauche ne peut plus ignorer.

"Hisser le pavillon ?", un avant-propos politique de Vincent Casanova & Joseph Confavreux sur le site de la revue Vacarme qui révèlent, en partie, le lien esthetique-politique que recouvrent ces questions.

Renée Gil et Franck Senaud
>> Retrouvez l'édito, le sommaire, des images de Gaël CLARIANA et quelques extraits
 
LES BELLES ARCHIVES DE PREFIGURATIONS

"LES PAYSAGES DU PASSAGE"

Commentant, dans la conclusion de son article sur les nouveaux paysages mobiles, la montée de l'individualisme, Véronique MARCAIS indiquait en janvier 2006:


"Les rythmes collectifs s’effilochent, chacun devient en quelque sorte un «électron libre». La voiture est le symbole de cette liberté individuelle. Elle constitue un espace privé, une deuxième maison.

La maison constitue d’ailleurs une place forte. Elle rassemble en un lieu l’essentiel des rôles dévolus hier à la famille. Et, (cela n’est pas radical, mais constitue une tendance générale), là où il y avait échange social (le lavoir, la rue, les guinguettes, les cafés)...


Les maisons individuelles se multiplient, répondant à un besoin de liberté de la part de leurs habitants : Possibilité de faire construire sa maison, d’aménager et d’utiliser l’espace extérieur, usage qui procure une autonomie par rapport à l’usage des lieux publics, ou encore possibilité de mise à distance des voisins…

F. S

>>Retrouvez l'article La fragmentation et la complexification de notre rapport au temps et à l’espace du numéro 25 "LES PAYSAGES DU PASSAGE"
 
OBSERVATOIRE DU PAYSAGE URBAIN
obs_petite LA VILLE, le paysage qu'elle crée n'est pas qu'un lieu,
elle recèle l'énergie qui l'a conçue,
celle qui lui donne son équilibre de représentation et se maintiendra sous ses transformations.
voici le lien

obs_petite

Ces 10 propositions cherchent à interpeller ceux qui vivent, aiment, regardent l'art et la ville et ce qui les réunit. Propositions très concrètes, faites pour être volées, modifiées, enrichies d'expériences vivantes, de documents existants, faites pour être reprise sans modestie.
 
PARTENAIRES
Maison de Banlieue
et de
l'Architecture
Festival de film de femmes de Créteil Ville d'Evry Musée des Années 30 Studio Declic Musée Critique de la Sorbonne
Conseil Général
Syndicat national des auteurs et diffuseurs d'images Collectif Jeune cinéma
 
Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendu proscrite.
Analyse d'audience