REVUE 9

 

dufy_feeelectricite_1937.L'ART DES ANNEES 30.

ENTRETIEN AVEC E.BREON 1

Art et politique

Est-ce que vous ne pensez pas qu'il y a impossibilité concernant les années 30 à séparer art et politique, le contexte politique est tellement fort

On ne peut pas généraliser, il y a un bouquin qui est bien qui s'appelle la " querelle du réalisme " : on voit que les artistes veulent s'engager, les années 20 sont un peu les années folles, les années de l'après guerre 14-18 où il y eut 8 millions de morts ; les années 30 ont été les années de l'art social et de l'art pour tous… L'art mural… il y a le 1% qui sort à cette époque là…

Le lien à la politique n'est pas que le lien figuration-pouvoir mais aussi la construction de grandes églises, donc l'art monumental

Oui tout à fait…

dufy_feeelectricite_1937.

La structure de votre musée est conçue comme cela d'ailleurs : vous ne pouvez pas montrer la peinture sans la sculpture, la sculpture sans l'architecture et la décoration, c'est tellement lié...

Oui c'est assez global, tout à fait…

Est-ce qu'il y a cette notion qui va devenir ambiguë d'art total, d'art qui va toucher tous les domaines à la fois ?

Oui je pense que la formation des artistes joue dans ce sens là : ils étaient à Rome souvent prix de Rome, donc le peintre rencontrait l'architecte, les sculpteurs, les graveurs, les musiciens et donc souvent, ils faisaient leur carrière ensemble et s'en souvenaient. Et puis toute la reconstruction physique de la France après la guerre de 14, les corps de métier qui travaillent ensemble, à l'Est et au Nord on retrouve beaucoup d'exemples de cette structure d'hommes qui collaborent autour d'un projet

Les ateliers d'art sacré essaient de recréer cela non ?

Oui des sortes de chantier du Moyen âge. Auxquels s'ajoutent les grands débats: l'artiste doit-il signer ou ne pas signer ? Doit-il se mettre en avant ou se fondre dans la masse comme un artisan

Il y a de ce point de vue aussi, il y a un lien art et politique, politique au sens très large

Oui tout à fait

Et ça ne se retrouve pas tellement après, il est difficile de trouver une spécificité aux années 30 mais le simple fait qu'il y ait des grandes tapisseries, des décors muraux, des espaces publics décorés lie art et politique nécessairement

Oui tout à fait…
Des gens comme Leger, comme Gromaire, veulent enseigner un art pour tous. L'art mural, c'est l'art pour montrer aux ouvriers ce qui est beau et puis faire passer des messages à travers cela. L'art ne doit pas êtres seulement un art de musée réservé à une élite, il y a tout un discours à ce propos

 

Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendue proscrite.

REVUE 1