REVUE 25

L'espace urbain balisé.

Comment apprécier le paysage urbain ? Qu'est-ce qui nous surprend ?

Et quelles sont les images qui restent dans nos mémoires ?

Est-ce si important d'être surpris ?

Il semblerait que non, sur les routes encore, on trouve des sujets de distractions qui jalonnent nos parcours, comme les arbres, éclairages, architectures, publicités et réseaux routiers, quelquefois certaines municipalités se sont même risquées à budgétiser une oeuvre d'artiste, en attendant, dans ce paysage urbain, la priorité est guidée par notre sécurité.

 

Toute société, de par ses origines et son évolution, a ses codes, ses lois, son guidage propre; afin de sécuriser l'espace nous protégeant, avant tout; en nous imposant une ligne, un chemin à suivre précisément, pour atteindre un lieu voulu. Là, admirant la valse des circulations un de ces guides qui nous orientent inlassablement, est présent à chaque croisement, décidant de nous laisser aller ou non.

 

Le feu tricolore, rarement éteint, fait partie intégrante de ce paysage que nous côtoyons bien souvent, sur des itinéraires bien connus, mais où notre attention se porte moins sur lui, que sur le signal qu'il émet.

Et nous ne le remarquons que très peu car dans son uniforme urbain, sans originalité, il essaie de se fondre dans nos vies.

 

Il existe pourtant un endroit, un pays, où l'on a compris qu'endimancher notre feu tricolore d'un beau costume graphique et reconnaissable est tout a fait important.

 

C'est dans les Flandres Belges que nous pouvons prendre conscience de l'importance de revêtir nos feux tricolores de ce pantalon noir et jaune aux lignes bien visibles. Car non seulement esthétiquement, on frise le domaine de la haute couture - façon Buren dans les eighties - et leur nombre ajoute à cette élégance, mais aussi, et surtout, si par malchance (ceci n'arrive jamais, bien évidemment, car nos amis flamands très sérieux, ne laissent pas le hasard déranger leur quotidien...) ce PDG de la sécurité routière abandonnait par fatigue, son rôle et bien ce bel uniforme nous taperait dans l'oeil !

Il continuerait malgré tout, à nous rappeler simplement qu'en cas d'absence du signal, il faut ralentir et redoubler de précaution....

 

Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendue proscrite.

REVUE 25