Exposition 1

 

EXPOSITION

JOEL GIRAUD

"Les apparences du nu"

 

Les compositions de Joël ne se découvrent pas au premier abord, de loin en loin certains éléments quittent leur première apparence de taches de couleurs pour signifier un corps, une lance, une ombre pour apparaitre une seconde fois comme figure. Le mécanisme de compréhension participe de l'oeuvre.

"Le retour d'Ulysse"

"Les compagnons d'Ithaque"

"...Je procède encore autrement si, partant de taches de couleurs, au fur et à mesure que le tableau vit et évolue, j'en tire des formes humaines qui ne sont pas pensées avant d'être matérialisées sur la toile. C'est l'œuvre elle-même qui les impose, pour qu'elles soient en harmonie avec l'ensemble..

"Les accessoiristes"

 

La traduction du corps humain, à la limite, ne dépend plus de moi, mais de ce dont la toile a besoin.

 

Il est évident que, cherchant à remplir ce rôle, il m'a fallu des heures et des heures de travail sur modèle pour que la représentation du corps humain devienne automatique, pour que son anatomie me soit tellement familière que je n'ai plus besoin de m'en préoccuper lorsque je le dessine ou que je peins.

 

"L'infortune"

 

Nanti de tout cet acquis, .. je peux enfin prendre des libertés avec la transcription fidèle des canons anatomiques et modeler les corps de sorte qu'ils s'intègrent dans ce que je cherche à réaliser, et correspondent à la vision que je poursuis".

"L'attente de Pénélope"

"Rendez-vous dans un jardin anglais"

 

Joël GIRAUD " toutes les facettes du nu " extrait de l'article du magazine "Pratique Des Arts" n°13 avril 1997.