REVUE 1

JM.Allais /

JM.Allais /

 

 

Vouloir transcrire par une seule image fixe un corps par définition mouvant est-il impossible ?

Respirations, transformations, les mouvements inclus dans chaque temps, leur déroulement, leur simultanéité, tout semble contredire cette capture. Du nu comme du mouvement.

C'est peut-être parce que l'on va un peu vite concernant le mouvement. A ceux qui veulent d'un nu et d'un mouvement, matérialisant la force, le souffle vital. D'un corps représenté en mouvement, " lyrique " comme langage de la vie. Du vent.

A ceux universalistes modernes qui veulent par l'idée de " rythme " coordonner corps et esprit: réunir nature, production et homme et rêvent par là d'une règle organisatrice rationnelle, enregistrée donc figée. Passer votre chemin. Du nu comme du mouvement.

Il ne s'agit pas de capturer l'un par l'autre.

 

 

 

 

Le corps ne produit pas le mouvement, il l'induit, l'accompagne. Il n'est donc pas où on l'attendrait.

Tout commence par son poids. L'esquisse de la marche. L'amorce serait plus dynamique que la trajectoire elle-même.

Ou qu'une récapitulation.

 

 

Aplomb indécis, oblique, lignes précipitées, volumes cassés, trajectoires des structures exagérées, découpe franche du plein par le vide, redoublement du contour par la valeur et par le trait, décentrement du corps, plusieurs lectures se croisent, se réunissent.

Le spectateur anticipe, recrée ce qui devrait être, une nouvelle fois se figure.

F.Senaud / crayon

 

JM.Allais / crayon

 

F.Senaud /

 

 

C'est de ce mouvement dans la représentation que nous usons, mouvement qui, paradoxalement tend à figer le modèle, comme l'œuvre. Et l'on ne se fige qu'au cours d'un mouvement.

 

C'est à cette fin : mettre la figure en mouvement que nous jouons.

 

Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendue proscrite.

REVUE 1