REVUE 2
ET JEAN PIERRE BOURDELEAU CREA UN NUAGE...
Entretien.
Infographiste, Jean Pierre Bourdeleau réalise des simulations 2D et 3D pour des architectes notamment. Son travail l'a amené à réaliser des images d'un réalisme assez fascinant pour un peintre.

D'abord une petite mise au point sur la terminologie : "2d" pour dire tout simplement deux dimensions. Pour se référer à des termes de géométrie descriptive : nous sommes dans un plan avec des coordonnées "x et y". Ce qui correspond a travailler sur une feuille de papier. Un dessin en perspective sera appelé 2,5 d (en langage parlé deux d et demi) , c'est à dire, par un artifice de représentation on suggère la 3eme dimension tout en étant matériellement dans 2 dimensions. Nous travaillons une surface. Le dessin, la peinture, la photo sont des interprétation en 2 dimensions de la réalité.

"3d" pour dire trois dimensions, et, pour reprendre le langage de géométrie descriptive, nous sommes dans un monde à 3 dimensions avec des coordonnées "x,y,z". Nous sommes dans l'espace avec des volumes. Avec les outils informatiques nous retrouvons ces deux concepts, avec une différence supplémentaire: nous sommes dans un monde virtuel donc par définition qui n'existe pas; strictement visuel et caractérisé par l'absence de matière . Il est important de souligner que ce travail informatique associé à différentes technologies peut être réalité et donc matérialisé.(imprimantes, fabrication assisté par ordinateur)

 

Ce travail était un petit film de démonstration dont nous avons extrait deux images car la fumée y a un rôle narratif, quelle était votre intention ?

Jean Pierre BOURDELEAU

Au sujet de la fumée, l'idée était de réaliser une petite animation en 3D avec une atmosphère des films noirs des années 50, j'avais en mémoire les films policiers en noir et blanc avec l'énigmatique Humphrey Boggart, son imperméable, son chapeau, un fugitif se cachant dans des chambres d'hôtel. La solitude des hommes dans des mégalopoles, des atmosphères glauques et l'omniprésence des fumées: fumées urbaines et surtout fumées de cigarettes... c'est avant tout la présence humaine sans discerner les êtres, un espèce de filtre dans la façon de percevoir et voir sans trop se dévoiler.

En utilisant une fumée de cigarette c'était rendre une présence humaine toute proche sans jamais la montrer. L'idée originelle était d'accompagner cette fumée de cigarette d'une ombre humaine, mais pour des raisons techniques s'agissant de faire une animation notre projet devenait trop complexe et ambitieux vu les moyens techniques dont nous disposions à l'époque.(1997)

Dans une recherche d'ambiance la fumée au même titre que la poussière apporte une atmosphère très réelle et non une vision idéale;

et selon la ou les lumières les effets pourront être dramatique ou au contraire inspirer la sérénité.

 

Quelles difficultés visuelles et techniques posaient ce non objet qu'est la fumée ? comment abordiez vous l'objet fumée en 2d avant même la réalisation ?

 

La difficulté à modéliser un volume de fumée vient du fait du mouvement des particules, de l'ascension en spirale et de nombreux facteurs d'ambiance qui font varier celle ci.

Dans le but d'avoir une image fixe représentative de la scène, j'ai fait un choix de volume général à occuper; et a partir de celui-ci j'ai construis plusieurs sous volumes en forme de sphère déformées et/ou aplaties.

Jean Pierre BOURDELEAU

La phase suivante à consister à agrandir, changer d'échelle, rajouter, réorienter et empiler correctement ces différentes volumes.

Après cette première phase, il s'agissait d'utiliser les ressources du logiciel pour générer dans ces volumes des particules paramétrables ( de densité et taille différente) pour donner l'effet de fumée .

Cette deuxième phase est constituée d'aller et retour entre le réglage des paramétrages et la visualisation du résultat jusqu'à obtenir l'effet désiré.

J'ai arreté de fumer en 1982 et je n'ai pas de sympathie particulière pour cette fumée actuelle. En fait cette histoire de fumée est seulement de l'illusion :"Correr atras da fumaça ,dà desillusão!"

 

Jean Pierre BOURDELEAU. Interrogé par F.Senaud: Janvier 2001
Je rappelle que toutes les illustrations et textes cités sur ce site restent la propriété de leurs ayants droit légitimes. Ils seront retirés à leur demande. Toute utilisation à but commercial de matériel se trouvant sur ce site sans autorisation de leurs ayants-droit est bien entendue proscrite.

REVUE 2